Retour sur l’édition 2016 du Prix Folire

FOLIRE.png
De gauche à droite : Françoise Claverie, administratrice au Centre méditerranéen de littérature (CML) ; Eric Genetet, auteur de Tomber (ed. Héloïse d’Ormesson) ; Miguel Bonnefoy, auteur de Jungle (éditions Paulsen) ; André Bonet, président du CML ; Emmanuelle Malé, secrétaire du CML ; Elsa Flageul, auteure de Les mijaurées (ed. Julliard) ; Philippe Banyols, directeur du Centre hospitalier de Thuir.

 

Mis en place en 2011 par le Centre hospitalier de Thuir et le Centre méditerranéen de littérature, le prix Folire est un prix littéraire qui permet aux personnes souffrant de troubles psychiques de couronner la qualité littéraire de l’ouvrage d’un jeune auteur français. Le prix est parrainé par la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon (CELR), qui récompense le lauréat à hauteur de 2000 euros.

Synonyme de décloisonnement, le prix Folire permet de rapprocher les patients du monde de la littérature et leur offre un espace d’expression citoyen. Au travers de ce prix, il s’agit également de modifier les représentations autour de la psychiatrie. Les rencontres organisées au Centre hospitalier de Thuir en amont du vote et le jour de la remise du prix aident à la déstigmatisation de la maladie mentale.

En juin 2015, un appel à candidatures a été lancé par le Centre hospitalier de Thuir afin de permettre à d’autres établissements de participer au prix Folire. Trois nouveaux établissements de santé prennent ainsi part à l’édition 2016 : le Centre Hospitalier de Castelluccio, le Centre Hospitalier Gérard Marchant à Toulouse et la Fondation Bon Sauveur d’Alby.

Mardi 20 septembre a eu lieu le salon littéraire réunissant les trois auteurs finalistes. Miguel Bonnefoy, Elsa Flageul et Eric Genetet ont ainsi pu rencontrer leurs lecteurs. S’en sont suivis des échanges riches. Le 10 novembre, les 130 lecteurs voteront pour leur roman favori. Le prix sera remis au lauréat le 9 décembre par la marraine de l’édition. Après Patrick Poivre d’Arvort, Bernard Pivot, Michel Drucker, Alexandre Jardin et Marina Carrère d’Encausse, c’est au tour de Mazarine Pingeot d’être la marraine du prix Folire.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à suivre le CH de Thuir sur Twitter :

Estelle Lucas,
Elève-directrice d’hôpital

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s